En 2010, deux anciens responsables du groupe Charcot, Toric et Sotalie, avec l’aide de Mme Courteille, fraîchement « expatriés », constatent que le scoutisme est inexistant sur cette petite île française. Seulement « il l’était » car depuis janvier 2011, les EEDF comptent parmi eux un nouveau groupe local : le groupe des Hippocampes de Mayotte

Mayotte, c’est une île de 200 000 habitants, située dans le canal du Mozambique entre la Tanzanie et Madagascar.

Depuis mars 2011, cette île est devenue le 101e département français. Mayotte est un territoire en plein développement, il y a 30 ans, il n’y avait presque pas de route, l’électricité n’était disponible qu’à certains endroits, pareil pour l’eau courante, il y a 15 ans il n’y avait qu’une chaîne de télévision, et le premier supermarché à ouvert il y a à peine 10 ans !! Beaucoup de personnes vivent encore dans des cases en tôle, et mangent ce qu’ils cultivent dans leurs champs où pèchent dans le lagon.

À Mayotte, plus de la moitié de la population a moins de 20 ans ! Et pourtant, trop peu d’activités sont proposées aux jeunes. Grâce au soutien du collège de Doujani, le groupe des Hippocampes s’ouvre à des collégiens qui hier encore ignoraient le mot « scout » ou « éclaireur » et qui pourtant sont avides de découvertes, de rencontres et d’aventures !

L’aventure mahoraise des hippocampes

Depuis, quatre responsables nous ont rejoint pour former une équipe soudée et ultra-motivée : Carine ancienne éclé à Lyon, Esparcette ancienne guide en Suisse, Castor (!) ancienne scout de France, et Cécile scout en herbe. Les éclés ont même eut la chance de rencontrer Koala, notre ancien chef de Groupe qui a participé à la première sortie, et plus récemment nous avons eu la visite de Cougar, Husky et Baribal (pour une initiation au feu digne de Baden Powell).

Baptême du feu pour les hippocampes

Les éclaireurs de Mayotte, une vingtaine de 12 à 17 ans, ont été initiés à la Règle d’Or grâce à des grands-jeux prenant comme thématique une valeur particulière, et à la Loi de l’éclaireur, code de conduite que tout le monde à adopté. Certains éclaireurs se sont engagés au cours d’une cérémonie à respecter ces valeurs, à les vivre et les faire vivre dans leur quotidien.

Les éclés durant un grand jeu

Les activités se déroulent pour la plupart dans l’enceinte du collège, qui possède un grand parc où se promènent les zébus (vaches locales) et les makis (les lémuriens sympathiques). Nos sorties sont pour le moment limitées en l’absence de financement digne de ce nom, mais nous avons déjà pu faire des sorties à la plage pour découvrir la biodiversité des mangroves et la vie des tortues marines, ainsi que des randonnées dans la brousse.

Découverte de la biodiversité dans la mangrove de Mayotte

Le groupe s’engage pour l’environnement, sujet épineux dans une petite île aux ressources limitées et aux infrastructures peu développées (pas de tri séléctif, pas d’usine de traitement des déchets, pas de poubelles dans les rues…). Notre foulard est vert et bleu, vert pour la nature omniprésente à Mayotte, et bleu pour la couleur du lagon et du ciel.

Une cérémonie de remise de foulard

Les Hippocampes adaptent les techniques scoutes à leur environnement !

Nos activités : Grands-jeux, petits-jeux collectifs, chants, initiation au froissartage (avec du bambou et des palmes de cocotier) font désormais partie du quotidien de ces éclés en herbe à la motivation à toute épreuve ! Le projet de l’année 2012 est de faire un week-end sous tente. Cela peut paraître modeste à l’échelle du groupe Charcot, mais pour ici, ce sera une grande première !

Nous comptons notamment sur le déménagement du local par les responsables de Charcot pour nous dégoter des vieilles tentes et du matériel qui ne sert plus et qui pourra faire des heureux par ici. Une correspondance entre les Hippocampes et les éclés de Charcot est en train de se mettre en place, afin qu’ils puissent échanger sur leurs vies et leurs expériences, à 10000 kilomètres de distance.

Les éclés et respons’ de Mayotte font les fous !

Le groupe des Hippocampes est en plein essor, son identité est déjà bien affirmée, et nous espérons pouvoir faire durer l’aventure longtemps, avec, pourquoi pas l’ouverture d’une branche louveteaux !

À très bientôt.

TCPMG

Sotalie

Publicités