covuerture

Découvrez l’aventure des aînés à Défi 2013…

Salut à tous !!! Voilà juste un ptit mot pour vous raconter notre Défi !

Tout est passé trop vite, mais malgré tout, les représentants du clan de Bois-Co ont fait de belles rencontres et construit de belles amitiés (hum hum. T’inquiète Roxane, ça reste entre nous 😉 ).

Quand tout le monde est prêt (c’est-à-dire quand même 347 personnes), on commence par une veillée de présentation avec la chanson du Défi sur l’air de « attaquons l’exercice » de Mulan :   « cette année le Défi se passe à Cournon ! Au Défi, vous allez manger du saucisson… ».

Après cette annonce prometteuse, on retrouve des vieux pélos de Cap’CE avec qui on échange des souvenirs et qui nous présentent à leur clan.  Petite frustration : pour la première fois dans l’histoire de Défi, le couvre-feu est à 1h du mat’.

Le deuxième jour, construction en froissartage : objet en rapport avec le cinéma, déco du village et cerf-volant. Ensuite, on a fait un poule-renard-vipère géant trop stylé et un concours de cerf-volant. D’ailleurs petit incident : le si sérieux directeur de Défi se galope sur un cerf-volant immense. La honte. Veillée danse auvergnate, en allant aux toilettes on rencontre un gros punk en train de faire une iroquoise à un mec qui 2 minutes plus tôt avait une énorme touffe bouclés. Des vieux référents arrivent on s’attend à « QU’EST-CE QUE VOUS FOUTEZ BORDEL ??! » mais à la place c’est « Énorme ! Tu  nettoieras tes cheveux ok ? » et ils partent en se bidonnant comme des gros.

Le troisième jour c’est journée sportive ! Course d’orientation, canoë (RIP à la botte qu’Astrid m’avait prêté au fond du lac) et cirque ! La veillée c’est un spectacle de cirque qui met en scène les meilleurs clans à l’atelier cirque et des habitants de Cournon. Je crois que c’est cette veillée où c’est parti un peu en cacahuète, à base de gros pogos et des gens qui slamaient.

1380260_10200650687780931_524275217_n

Le quatrième et dernier jour L. Le matin on fait une petite vidéo sur l’engagement. L’aprem c’est plutôt chill à Clermont et projection de courts-métrages vraiment sympas, surtout là où y’a une fille qui se fait kidnapper et celui où y’a un poisson qui parle. Le soir, on regarde les vidéos engagements et ensuite c’est parti pour une nuit de folie avec le lever du couvre-feu. Ca se résume au farniente autour des feux et au bord du lac à écouter les percu’ et la guitare… Les plus fous se sont aventurés dans une tente qui avait la taille d’une petite maison.

On connaît la suite départ, pincements au cour de quitter si vite tous les gens qu’on a rencontré et pour ce qui est du classement, on a tenu la réputation de Charcot !

 Diane 

photos @eclaireuseseclaireursdefrance

 

Publicités