Terrain Bourgogne 2014

De passage sur le camp pour quelques jours avec Tétras, j’en ai profité pour prendre plein de photos. Nous savons que vous êtes demandeurs, et cet article n’a pas vocation à être de la grande littérature, mais un aperçu de ce que vit notre groupe pendant ce mois d’été, toujours riche en émotions et en aventures !

Tout d’abord, sachez tout le monde est bien installé. L’équipe de précamp (Panthère, Pécari, Olingo, Azara, Gaspard, Harfang et Hugo) a préparé un super terrain, avec des coins de vie pour les lutins et les louveteaux très fonctionnels et bien protégés.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Heureusement, car j’ai cru comprendre en arrivant, mon coffre rempli de paires de bottes et de chaussettes sèches, que la pluie avait été au rendez-vous les premiers jours. Les responsables et les enfants m’ont cependant bien dit que ce n’était pas aussi dramatique que ce nous pouvions croire depuis Paris.

Inauguration - Bourgogne 2014

Cérémonie d’inauguration de camp au mât

Vendredi après midi, nous avons officiellement inauguré le terrain de camp : visite des coins d’équipages par tous les responsables, avec chansons des équipages, puis visite des coins éclés/louveteaux par les enfants.

Les astuces des éclés ont été très réussies : les équipages étant mixtes cette année, il a fallu que les équipages construisent deux plateaux de tente, ou un seul assez grand pour deux tentes. Ils ont assuré, malgré les conditions météo, et les coins de pat’ sont stylés, agréables et tout confort !

Après quelques aventures, nous avons procédé à la cérémonie autour du mât. C’est toujours un moment émouvant et solennel, plein de joie et d’excitation du camp à venir maintenant que tout le monde est installé !

Le dîner de l’inauguration m’amène à vous parler de l’intendance. En effet, c’est de la grande gastronomie ! Nous avons mangé ce soir-là un bœuf bourguignon fait maison, avec de la viande excellente qui vient directement du producteur, mijoté par mes soins. Nous avons également, pendant ces quelques jours, fait de la confiture maison « pêche – abricot », qui a un succès fou au petit dej’, ainsi que de la compote de pommes. Tout le monde (ou presque) met la main à la pâte pour préparer les repas. Au menu également : taboulé fait maison, poulet rôti du marché, bouillon de poulet avec des pâtes alphabet… et j’en passe !

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Entre deux repas, les enfants sont bien occupés : les louveteaux ont du aider Akéla à reconstituer une carte, volée par Sherkhan et les Bandarlogs.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les éclés ont découvert un nouvel outil pédagogique des EEDF « Grandir, Progresser, S’Epanouir » (GPS).

« Grandir, Progresser, S’Epanouir »

« Grandir, Progresser, S’Epanouir »

Se baladent également sur le terrain des indiens peinturlurés, et des hommes de Croc-Magnon qui semblent bien s’amuser.

  C’est « Cro-Mignon » !
(le groupe décline toute responsabilité quant aux risques liés aux courses de diplodocus sur la plaine et autres chasses de Ptérodactyles durant les temps libres. Merci de votre compréhension).
Cependant, un permis diplodocus ainsi qu’une zone dédiée pour les courses ont depuis été mis en place. Enfin, nous avons totalement interdit la chasse de dinosaures en tout genre.

« Youhou » les éclés !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enfin, des parties de foot endiablées animent le terrain de camp. On peut entendre des expressions telles que « Marque-le à l’Allemande ! », et des actions dignes de la coupe du monde. On pourrait presque se croire à Rio de Janeiro !

Pour notre fête nationale, nous nous sommes rendus à Azé, petit village à 2,5km du camp (40 minutes de marche, dans les vignes). Petits et grands ont occupé la piste pour des danses endiablées, et probablement doublé la population du village pendant quelques heures.

Les fans de foot ont pu regarder la finale Argentine-Allemagne, jusque la dernière seconde de la dernière minute des prolongations, chez un habitant qui a très gentiment invité nos supporters dans son salon. Un petit groupe très sage, peut être un peu déçu du match, mais qui n’a pas regretté d’être resté jusqu’au bout pour voir la victoire de l’Allemagne.

finale

Vers la fin de la soirée, tout le monde a suivi les pompiers pour une marche aux lampions dans le village. Un très beau moment, où le groupe Charcot s’est mis à chanter des chants scouts, et où tout le monde portait fièrement son lampion à la suite des pompiers.

Evidement, je n’ai pas oublié de faire la paparazzi pendant les moments de la vie quotidienne : la vaisselle des louveteaux, la lessive des éclés, les temps libres… Les enfants sont bien occupés, mais apparemment pas assez fatigués le soir puisqu’ils trouvent encore la force de parler et de faire la fête dans les tentes et les coins d’équipages 😉

Je finis cet article en vous présentant Sonora Attentive, un vent chaud d’Amérique du Sud, qui est née par une belle nuit de pleine lune, et en vous montrant des responsables motivés, un peu fatigués mais heureux, qui se donnent à fond pour que ce camp soit réussi et pour voir ces beaux visages tout sourire !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est le cœur un peu serré, mais très fière et ravie pour eux, que je suis rentrée à Paris pour mon stage, les laissant tous partir en camps volants. Bravo à Axis, notre « dirlo », pour son investissement (elle fait même la vaisselle parfois ! 🙂 ) et à notre équipe de groupe (Hugo et Gaspard) qui l’aident de leur mieux. Tout le monde attend les lutins avec impatience, et profite enfin du soleil et de la chaleur !

 

Et dans le Vaucluse ?

« Mardi 15 juillet 2015, 15h à la maison de retraite « La Raphaelle » à Barbentane les aînés ont présenté leur spectacle : interprétation libre de « Roméo et Juliette ».

Leur spectacle fut un succès, très applaudi par la trentaine de pensionnaires rassemblés cette après-midi là pour l’occasion dans leur salle à manger organisée en salle de spectacle.

Le spectacle était interactif, Mme Serventes ou Aster donnant volontiers leur avis à Roméo ou à Juliette sur la conduite à suivre.
Après la pièce de théâtre, les aînés ont chanté « Emmenez-moi » de Charles Aznavour, « Les Champs Elysées » Jo Dassin, « Santiano » Hugues Auffray, « Mon amant de Saint Jean » des chansons que tous connaissaient et ont pu apprécier.
Les aînés ont ensuite échangé longuement avec chacun, et chacun avait une anecdote à raconter sur la région, sur Avignon ou sur leur vie respective.

C’était un bel échange, une preuve pour nous de la force du Groupe Charcot qui conduit nos enfants vers ce qui est important.

Merci aux aînés pour ce bel après-midi.
Corinne & Patrick« 

 

Voilà pour les premières infos et images du camp.

Bonne soirée à tous.

Tses-Nah et Cymric

lune

Publicités