photo-mini-camp-2017

Criquetot l’Esneval, je repète ici Criquetot l’Esneval !

Tout va bien à Cliquetot L’Esneval, enfants et jeunes s’épanouissent dans un cadre plus que sympathique !

Comme nous a dit l’inspecteur jeunesse et sport hier « Ici, il fait beau plusieurs fois par jour » le temps passé ici nous le confirme ! Tout le monde a trouvé sa place, les plus grands aidants les plus petits.

Les journées passent mais ne se ressemblent pas, l’installation du début a laissé place aux grands jeux, aujourd’hui c’est balade pour certains et sport pour d’autres.

En attendant, c’est l’heure du goûter : pain perdu et jus de pomme chaud  à la canelle pour se réconforter de la douceur de l’hiver normand.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les thématiques lancées par les responsables des différentes tranches d’âge fonctionnent bien :

L’imaginaire extraterrestre pour les plus jeunes à l’air de les avoir envoyés dans l’espace grâce à la construction de jet-pack dont seules Prune et Cécilia connaissent les plans de fabrication,

Les danses et chants résonnent dans les bâtiments avec les loups et éclés grâce à leur thème musical mené à la baguette par Ashika, Wapiti, Liza, Eliott, Orignal, Enzo, Tamaskan, Nagoya & Elodie,

Pendant que les loups reconstruisent un clip pour leur maison de disque après le triste départ de Gilbert Montagné, les éclés créent un festival mêlant gispy, rap, disco et hardrock !

Les ainées réfléchissent sur le gaspillage alimentaire avec Enhydra et Watsix tout en aidant les autres respons’,

Concours cuisines, petits jeux, conseils, temps technique (apprentissage de la méthode scoute : nœuds, morse, valeurs…) temps débats sur la discrimination ou la laïcité, veillée match d’impro, ludothèque, piscine, chacun s’y retrouve dans ses programmes éclectiques !

Pour re-citer encore Dominique (l’inspecteur DDCS, oui il nous a marqué), l’important c’est de ce coucher tout les soirs en répondant à ces trois questions : « Est-ce que j’ai rit ? Est ce que j’ai montré de l’affection aux gens que j’apprécie ? Est ce que j’ai appris quelque chose ? » Autant vous dire que nous dormons sur nos deux oreilles !

Avec une telle équipe, la direction devient un plaisir. C’est pour ce genre de camps et de moments que nous sommes heureux et fiers d’être Eclaireuses et Eclaireurs de France !

Bisous de l’équipe de direction (Argali, Guanaco et Bertille)

Publicités