Après un départ chargé et une bonne installation, le mini-camp bat son plein.

Nous sommes jeudi déjà, aujourd’hui le groupe Charcot s’est réveillé sous la neige, à la table du petit déjeuner de nouvelles têtes sont apparues : Alain, Mérens, Bihoreau, Enhydra, Ashika, Kodiak, Benjamin et Argali se sont rajoutés à notre aventure. Cependant le rituel du petit déjeuner n’en est pas troublé, les lutin.e.s rigolent déjà tous ensemble, les louveteaux/louvettes discutent des îles Galápagos et de plongée en tartinant leur pain de confiture. Les éclés se réveillant plus tard arrivent alors que les loups ont fini leur vaisselle. Ils se divisent les tâches : couper le pain, tartiner, remplir les bols… nettoyer les tables, balayer… Il est 10h, les lutins se lancent dans un concours cuisine, au menu truffes au chocolat : faire fondre le chocolat, en manger avec ses doigts, faire des petites boules, laver les poignées de portes où le chocolat est soudainement apparu… Pendant ce temps, les aîné.e.s organisent un jeu pour les loups qui sont toujours débordant d’énergie et de bonne volonté pour les activités. Les éclés s’attaquent aux techniques scoutes avec leur Carnet d’Etapes, passant auprès d’eux on peut les entendre parler, débattre, sur les vampires, les loups-garous, les hybrides… Sûrement un grand jeu… Une sortie commune est prévue pour l’après-midi avec toutes les unités. Malgré les différences d’âge, tout le monde est heureux de pouvoir passer du temps avec les plus grands ou les plus petits. Les lutin.e.s sont dans les bras des aîné.e.s, les loups assis entre les jambes des éclés qui rêvent de passer au clan tandis que les aîné.e.s commencent à prendre des responsabilités. Tout ce groupe ne tardent pas à parcourir le village pour prendre des photos de scène d’un film afin de satisfaire trois grandes réalisatrices qui avaient besoin d’aide. Bref, je crois que l’essentiel est ailleurs. Même quand le jeu se termine, personne ne veut se quitter, il y a comme un flottement dans l’air qui nous dit que nous tissons des liens inoubliables et inaltérables. En résumé, tout le monde est heureux et s’amuse bien. Il est 18h30 les loups veulent connaître les menus et surtout comment cuisiner le fenouil… à plus.

Pecari, Wapiti et Prune